L E A R N - O est un système d'apprentissage transversal innovant ou Maths, Vocabulaire, Géographie, Histoire, Langues, Français, Art, Réflexion, Mémorisation, Observation... et Sport ne font plus qu'un !
haut

Projet de recherche 2013-2015

Le 14/06/2013


J'entends j'oublie
Je vois je retiens
Je fais je comprends

J'ai toujours réalisé mes séances pédagogiques en pensant à ces trois phrases, essayant de les prendre à rebrousse-poil et de n'aborder le « je vois je retiens » et le « j'entends j'oublie » que si certains élèves n'étaient pas réceptifs au concept « je fais je comprends ».

En effet, suivant le mode de réception (auditif, visuel ou sensitif) il est souvent incontournable d'aborder les trois méthodes, afin de ne laisser personne sur la touche.
Il est cependant important de commencer par le mode sensitif « je fais je comprends » beaucoup plus pertinent et de meilleure qualité en cas de réussite et de n'aborder les autres qu'en cas d’échec des précédents.

Pourtant, depuis que j'utilise comme support l'orientation électronique, comme méthode de favoriser la plus grande autonomie possible, et à la vue des premiers résultats, ma vision à considérablement changée.

Et si l'on pouvait interpréter ces phrases autrement ? Je parle au début de ces lignes de mes séances pédagogiques, et là est mon erreur, ce sont leurs séances pédagogiques (Celles des enfants), il faut que ce soit leur aventure et pas la mienne.

Est-il possible d'être uniquement dans le « je fais je comprends » seule méthode ou les enfants peuvent vivre pleinement LEUR aventure ? Maintenant je le crois, mais pour cela je dois me considérer uniquement comme un créateur de situation, un catalyseur, un vecteur de direction, ou simplement une pancarte indiquant le chemin à suivre, laissant aux enfants une très grande autonomie... orientée ! Même si moi seul peux leur indiquer la destination à prendre, le chemin, lui, leur appartient totalement.

"L'important n'est pas la destination mais le chemin."

Mon travail s'efforcera donc à trouver des situations traitant le chemin.

Mais pour fonctionner ces situations doivent être de grande qualité, intelligentes et subtiles, motivantes et innovantes, autonomes et millimétrées.

Il semble que l'orientation électronique remplisse ces critères et ouvre la voie vers de nouvelles méthodes de travail et des champs d'action insoupçonnés jusqu'à maintenant.

Cela permet d'améliorer considérablement l'autonomie, l'implication, le nombre de rotations et la motivation des enfants tout en liant sport et jeux, activité physique et activité scolaire, maths, orthographe, langues et cour d'école !

Une étude expérimentale dont vous pouvez lire les orientations en suivant le lien ci-dessous est programmée de Septembre 2013 à mai 2015

________________________________________________________________________________________

Plus d'infos >>


Les mots clés vous ayant aidés à trouver cette page sont :
course,orientation,école,scolaire,vésubie,06,alpes maritimes,thierry,blondeau,learn-O,neuro-ergonomie,apprentissage